Beit Shean

Le site de Beit Shéan est l'un des plus beau sites archéologiques d'Israël, il est hélas trop peu visité car un peu en dehors des circuits classiques du tourisme. Ville vieille de 6.000 ans, Beth Shéan est l'une des villes les plus anciennes d'Israël, qui n'a jamais cessé d'être peuplée jusqu'à ce jour.

 

Beth Shéan se trouve au nord d'Israël, près de la frontière jordanienne, à environ 25 km au sud du lac de Tibériade, dans la vallée de Beth Shéan dénommée actuellement vallée des sources. La ville se trouvait à un carrefour très important pour le commerce: elle se trouve sur la croisée des chemins entre l'Egypte et la Mésopotamie antique, place stratégique à la jonction des vallées du Jourdain et de Jezréel, et sur l'axe principal Tibériade – Jérusalem.  C'est la raison pour laquelle elle a été conquise et reconstruite par tous les conquérants jusqu’à nos jours. Outre le fait de la position stratégique du lieu, d'autres facteurs indispensables au peuplement sont aussi nécessaires, à savoir, l'approvisionnement en eau, des terrains fertiles alentours et un accès facile à la ville.

Beth Shéan est citée dans la Bible à plusieurs reprises. Elle est surtout connue car le roi Saul trouva la mort juste à côté, sur le mont Guilboa, lors d'un combat contre les philistins. Son corps, ainsi que les corps de ses fils furent suspendus aux murailles de Beit Shéan jusqu’à ce que les habitants de Jabès en Galaad ne viennent les décrocher (Samuel 31, 1-13). Sur le site, le Tel (colline archéologique) domine la cité, et on y trouve des vestiges de l'époque biblique ainsi que plusieurs preuves du contrôle des égyptiens dans la région dans les époques antiques.


Si vous aimez mon blog, inscrivez vous à ma Newsletter en écrivant votre mail ci dessous:

Flavius Joseph nous parle de Beth Shéan au 1er siècle, la ville s'appelait alors Scythopolis et faisait partie de la Décapole gréco- romaine: 10 villes de la région qui avaient des avantages commerciaux et fiscaux par rapport aux autres villes. C'est la seule ville de la Décapole située à l'ouest du Jourdain.  Certains la nomment Nysa, du nom de la nourrice de Dionysos qui y passa d'après la légende une partie de son enfance et qui était le patron de la ville. Pendant la période du second Temple, Beit Shéan est une ville mixte ou se côtoient Juifs et Romains. Ce qui n'empêcha pas ces derniers de massacrer leurs voisins Juifs lors de la grande révolte de 70.

 

Les vestiges de l'époque romaine et byzantine sont tout simplement extraordinaires, le Cardo, le Decumanus, les magasins, le théâtre, les thermes romains, les temples, les sols en mosaïques

La ville de Beth Shéan fut détruite lors d'un tremblement de terre en 749. C'est très impressionnant de voir les colonnes de la rue principale qui sont toutes tombées du même côté, ce qui a permis aux archéologues d'en conclure qu'en effet la ville avait été détruite par un tremblement de terre. En Jordanie se trouve la ville de Jerash, qui fut détruite lors du même tremblement de terre. Là-bas les colonnes sont tombées dans le sens contraire.

Depuis quelques années un son et lumière est organisé 9 mois par an, plusieurs fois par semaine dans le théâtre de Beth Shéan. La ville renait avec une quantité d'effets spéciaux utilisés pour ce spectacle. Ne ratez pas ça si vous êtes dans les environs.


Que faire dans la région:


- Le kibboutz de Sde eliahou 

A 10mn de Beth Shéan. C'est l'occasion de voir un kibboutz dans lequel perdure l'idéologie des premiers jours. Ce kibboutz est aussi spécialiste de l'agriculture bio et des visites sont organisées sur place.


- Le Sahné ou Gan Hashlosha

Des sources paradisiaques dans lesquelles vous pourrez vous baigner, avec la chaleur intense dans la région ça vous fera du bien.


Le mont Guilboa

Des tas de parcours de randonnées à faire, un superbe panorama sur la vallée, des fleurs à découvrir, en particulier l'iris du Guilboa qui fleurit en mars. Tout ça malgré la malédiction de David lorsqu'il apprit la mort de Saul et de son fils Jonathan sur le Guilboa et qu'il dit: "Qu'il n'y ait ni pluies ni rosée sur le mont Guilboa". Une partie de la montagne est dégarnie, semblant indiquer que la malédiction s'est accomplie, l'autre est très verte.

Code disqus guide-israel
blog comments powered by Disqus