Visiter un kibboutz

Synagogue
Kibboutz Sde Eliahou

De nombreux touristes me demandent de visiter un kibboutz quand ils viennent en Israël. J'ai donc décidé, dans cet article de vous présenter celui dans lequel j'ai vécu 5 ans: le kibboutz Sde Eliahou, un kibboutz religieux et l'un des derniers kibboutz qui vit encore avec cette idéologie communautaire des premiers kibboutz d'Israël.

 

 

 

Le kibboutz est un village communautaire dans lequel tout le monde travaille mais l'argent est mis en commun et repartagé de façon équitable et investit dans les branches économiques du kibboutz. Les membres ne reçoivent pas de salaire mais un budget qui leur permet de payer quelques petits extras non compris dans la vie communautaire du kibboutz: chocolat, cadeau, cinéma… Les repas sont pris dans la salle à manger commune, c'est la aussi que se prennent les décisions importantes; le linge sale est lavé dans la buanderie commune, vous le retrouvez repassé et plié, les enfants sont pris en charge… Le principe est le suivant:: "Chacun donne d'après ses capacités et chacun reçoit selon ses besoins".

Si vous aimez mon blog, inscrivez vous à ma Newsletter en écrivant votre mail ci dessous:

Le kibboutz Sde Eliahou a été fondé par de jeunes juifs allemands qui avaient pu quitter l'Allemagne nazi en 1934. Ils se sont installés dans la vallée de Beth Shean en mai 1938. Les premières années furent très difficiles à cause des marécages, du paludisme et de la chaleur accablante dans la région. Au premier noyau allemand sont venus se greffer plus tard des italiens, des français et des américains. Le kibboutz se trouve à 200 mètres sous le niveau de la mer, dans la vallée du Jourdain, à une dizaine de kilomètres de la frontière avec la Jordanie.

Le kibboutz compte environ 800 personnes dont 300 membres, environ 400 enfants et des volontaires et résidents temporaires qui viennent y apprendre l'hébreu à l'oulpan, des groupes de jeunes…

Etant donné qu'aujourd'hui l'agriculture n'est plus suffisamment rentable pour permettre de subsister, chaque kibboutz d'Israël a du développer des industries supplémentaires. La spécificité de Sde Eliahou est qu'ils ont réussi à rester dans l'agriculture en développant l'agriculture biologique. Ils sont aujourd'hui à la pointe de la technologie avec deux usines: BioBee une usine de développement de ruches de bourdons pour la pollinisation des fruits et légumes dans des serres ou dans un champ (tomates, pommiers…). Une succursale de BioBee dont le rôle est d'élever des insectes prédateurs qui mangent les insectes nuisibles qui attaquent les récoltes et de les vendre aux agriculteurs qui veulent augmenter leurs cultures biologiques sans utiliser d'insecticides qui sont aussi très nuisible à l'homme.

Le kibboutz de Sde Eliahou est un endroit magique, hors du commun, avec des gens extraordinaires comme on en fait plus dans notre monde tellement basé sur l'individualisme et la réussite personnelle. Sa  visite reste toujours l'un des moments forts du voyage pour tous les touristes qui y passent.

 

Quoi faire dans la région:

Si vous sortez de Jérusalem ou de Tel Aviv, vous pouvez faire un aller retour dans la journée et en profiter pour visiter en plus du kibboutz les vestiges archéologiques de la ville de Beth Shean qui se trouve à 10 minutes du kibboutz. Apres ça allez vous baigner et vous détendre dans les sources du Sahné, grâce à ces sources la région de Beth Shean est citée dans le Talmud comme étant l'entrée du paradis

Je n'en dis pas plus, n'oubliez pas de me contacter pour vous accompagner sur cette journée.

Pour en savoir plus sur le kibboutz voici leur site internet: http://www.bio-tour.com/eng/

Comme vous l'avez peut être lu dans ma biographie, j'ai étudié les Beaux Arts a Betsalel avant d'être guide touristique et le kibboutz Sde Eliahou fut pour moi une grande source d'inspiration. En voici quelques exemples.

blog comments powered by Disqus