Shvil Israel 1

De Dan au Lion Rugissant

Début du parcours: Musée Beit Oussishkin près du Kibboutz Dan (route 99).

Fin du parcours: Sculpture du Lion rugissant dans le cimetière du kibboutz Kfar Guiladi.

Longueur du parcours: 14 km

Durée: environ 6 heures.

Difficulté: pas de difficulté, un passage dans l'eau prévoyez les chaussures adéquates, vous pouvez aussi vous rafraîchir. Une entrée payante sur le chemin à Nahal Snir (Hatsbani).

Je commence le Shvil Israël avec mon amie Mihal qui elle aussi est guide touristique, au chômage comme moi en ce moment à cause de la guerre à Gaza. On déprime toute les deux depuis deux semaines à regarder les infos, les soldats tués, les enterrements, les roquettes qui n'arrêtent pas de tomber sur le pays, la haine anti israélienne et anti juive sur Facebook et à recevoir annulation sur annulation pour nos groupes de cet été. On a décidé étant donné que de toute façon on ne peut rien faire, de partir nous aérer un peu la tête et les jambes et de commencer le Shvil Israël.

On est à l'auberge Ana Tel Hai, lieu idéal pour les deux premiers jours car elle est au milieu des deux parcours.

Le premier jour on prend un taxi pour se rendre au début du parcours, juste derrière le musée Beit Oussishkin près du kibboutz Dan. On passe dans l'ouverture du bâtiment et on traverse le petit pont, c'est derrière que commence le parcours. Vous avez aussi le plan du premier jour indiqué en hébreu.

Une petite photo au point de départ et c'est parti.

Premier hic sur le parcours, on a commencé à 7:00 du matin car on est quand même au mois de juillet et il fait très chaud. Le portail qui sort du kibboutz est fermé à cette heure, on se glisse dessous et dès le début on est pleine de poussière.

On passe près de Tel Dan sans y entrer, observez la porte de la ville de l'époque Cananéenne, par laquelle peut êtreAbraham est passé, un des vestiges très antique du pays.

Sur le parcours on pourra voir de loin le Mont Hermon et la forteresse de Kalaat Nimrod que Mihal et moi irons visiter en fin de journée.

On traverse un champ réservé au vaches qu'on vient embêter avec notre passage, elles étaient justement passé s'abreuver au point d'eau. Ne les dérangez surtout pas, certaines sont coriaces. Pas très loin de là on aperçoit le Liban, avec des drapeaux du Hezbollah, d'ailleurs hier soir on a eu une alerte à l'auberge, le Hezbollah tirait des roquettes sur le nord du pays en solidarité avec Gaza.

On arrive à l'entrée du site de Nahal Snir et là il faut sortir le porte-monnaie, mais comme on est guide toutes les deux c'est gratuit pour nous.

Le site est très beau, on marche le long de la berge, sur des rochers de basalte du Golan, parfois aussi dans l'eau, on n'avait pas prévu ça, c'est pas grave, nos chaussures seront mouillées et prendront toute la poussière et le sable de la journée. En sortant on rencontre un père avec ses deux fils d'environ 8 ans, il nous a devancé sur le parcours, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Apres ça le reste de la journée est moins sympathique, on a de longs passages qui longent les routes. Au mois de juillet avec cette chaleur, sans un coin d'ombre, je vous dis pas la joie de croiser un bel arbre sous lequel on peut faire une petite pause déjeuné… Les plaisirs de la vie peuvent être tellement simples quand on s'éloigne de la civilisation, un arbre, une petite brise sur une montée ou un point d'eau ou se rafraichir…

Le parcours se termine au Lion rugissant de Kfar Guiladi. C'est là qu'est enterré Yosef Trumpeldor qui a dit en mourant: "Qu'il est bon de mourir pour son pays" très d'actualité en ce moment hélas… Trumpeldor ainsi que sept autres personnes qui travaillaient la terre à Tel Hai ont été tués en 1920 lors d'une bataille contre un groupe d'insurgés arabes qui se rebellaient contre la présence des français dans la région. C'est à la mémoire de ces huit personnes tombés à la défense de Tel Hai que sera créée plus tard la ville de Kiriat Shmona qui signifie "ville des huit".

Comme Mihal et moi logeons à Tel Hai ces deux jours, on continue un peu le parcours qu'on a terminé à 12:00 vers Tel Hai en passant par le "chemin des blessés". C'est le chemin par lequel furent ramenés les blessés et les morts de Tel Hai vers Kfar Guiladi à la fin du combat de 1920 ou Trumpeldor fut tué. On en profite aussi pour visiter Tel Hai.

Apres une petite douche à l'auberge on ressort pour aller visiter la forteresse de Kalaat Nimrod et le musée Oussishkine, puis on va manger à 17:00 à Kiriat Shmona. Demain on a prévu de se lever à 5:00 pour être tôt sur le parcours qui sera plus long. 

Si vous aimez mon blog, inscrivez vous à ma Newsletter en écrivant votre mail ci dessous:

Code disqus guide-israel
blog comments powered by Disqus