La fête de Pâque chez les samaritains.

Pessah chez les Samaritains
Pessah chez les Samaritains

Les samaritains sont une petite communauté d'environ 1000 personnes qui vivent principalement en Samarie, près du Mont Garizim, leur lieu saint (tout près de Naplouse) mais également dans la ville de Holon en Israël.

Ils se disent descendants des tribus d'Ephraïm et de Manassé, mais ne sont pas reconnu comme juifs par les courants orthodoxes. Leurs livres saints sont la Thora (pentateuque) et le livre de Josué, ils ne reconnaissent pas les autres livres de la Bible ni la loi orale, mishna et Talmud.  

Les Samaritains célèbrent la Pâque sur le mont Garizim où ils restent pendant les sept jours de la Pâque. Pâque est considérée dans la tradition samaritaine comme la première fête puisque le mois de Nisan est considéré comme le premier mois de l'année. Pendant cette fête, la Torah demande aux Israélites d'offrir des sacrifices. Chaque ménage Samaritain acquiert un agneau d'un an pour le sacrifice de la Pâque.

Le sacrifice de Pâque est le parallèle de la nuit du Séder juif. Au lieu d'une table du Seder avec la Hagadah (histoire de l'exode d'Egypte), les Samaritains, vêtue de blanc, se rassemblent autour de l'autel pour écouter la bénédiction du grand prêtre. Apres son signal, les personnes nommées sacrifient en même temps les animaux. Environ 50 agneaux sont sacrifiés en une minute. Chaque Samaritain met ensuite une goutte de sang sur son front pour s'identifier avec le sang déposé sur les linteaux des portes en Egypte, pour que l'ange de la mort passe au-dessus des maisons des enfants d'Israël et leur épargne la mort de leurs premiers-nés.

Après le sacrifice et le nettoyage des agneaux, ils sont déposés sur une grande fourche en bois alors que toutes les parties immangeables (la peau et les organes internes) sont brûlés au feu sacrificiel. Par la suite, tout le monde attend autour du four géant chauffé environ quatre à cinq heures à l'avance, et avec la bénédiction du grand prêtre qui accompagne la cérémonie par une prière et une bénédiction, ils mettent les agneaux à l'intérieur du four. Enfin, tout ce qui reste est d'attendre environ deux heures pour commencer à rôtir. A minuit, les broches sont retirées du four et mangé à la hâte, comme recommandé par la Torah. Il est interdit  de jeter ce qui n'est pas consommée. Tout est brûlé sur l'autel tandis que les prêtres exhortent tout le monde à rester sur place jusqu'à la consommation complète des restes par le feu. (Le chapitre entier peut être trouvé dans le livre de l'Exode, 12).

On peut s'imaginer Pessah au Temple de Jérusalem en voyant la cérémonie des Samaritains, voici quelques images pour vous mettre dans l'ambiance.

Pessah casher vesameah

Bonnes fêtes de Pâque. 

 

blog comments powered by Disqus

Écrire commentaire

Commentaires : 0